Nous proposons une réflexion sur la place et la considération de l’enfant dans notre société, par le biais de spectacles et d’actions culturelles pour le très jeune public et les adultes (parents, professionnels) qui les accompagnent.
Notre travail apporte aux enfants la joie des premières émotions artistiques mais aussi le temps, l’espace et les conditions pour avoir les moyens d’être présents à eux-mêmes et à leur imaginaire, de découvrir et d’exploiter leur potentiel, d’élargir leur champ des possibles dans le respect de leur personne et de leurs émotions.
Nous avons le désir de mettre l’écoute et le respect des besoins des tout-petits au cœur des des interactions avec eux.

La compagnie fait partie du réseau de correspondants d'Enfance et Musique, ainsi que du collectif Puzzle.

DELPHINE SENARD

Delphine est une artiste du mouvement au parcours éclectique. Elle s’est formée avec des personnes venant d’horizons très différents : cirque aérien, danse contemporaine, danse escalade, danse-voltige, théâtre gestuel, animalité, yoga, méthode Feldenkrais,...

Elle est artiste associée à la compagnie « Le Trapèze Ivre // La Croisée des Chemins » depuis sa fondation en 2006. En parallèle des créations de spectacles, elle a enseigné le trapèze pendant 6 ans.

Elle a travaillé avec les compagnies In-Senso, 9.81, Le Théâtre du Mouvement et  la compagnie Mnémosyne-Théâtre Poursuite. Elle improvise sur le manège « Les Voiles» des Ateliers de la Voute.

À cela s’ajoute une expérience de 10 ans en régie lumière et régie générale au début de son parcours.

Après la naissance de sa fille en 2011, elle oriente son parcours professionnel vers le monde si riche des tout-petits. En 2014 elle crée « Petites Graines », pour les 0-5 ans et en 2016, à l’occasion des Premières Rencontres (cie ACTA) « Je Suis Là » pour les 0-24 mois. Dans cette dynamique, elle se forme à la spécificité du travail avec les tout petits. En 2012 elle suit notamment la formation Enfance et Musique sur l’ « éveil corporel du tout-petit à la danse contemporaine » auprès de Véronique His, et devient membre du réseau. Lectures, conférences, rencontres autours de l’enfance et de la parentalité complètent ce parcours.

Attirée par les passerelles qui relient les pratiques artistiques entre elles, Marion Soyer fait le choix d'être une danseuse pluridisciplinaire. Après des diplômes en piano et en danse classique et contemporaine (au Conservatoire National de Région de Rouen), elle continue sa formation avec des chorégraphes tels que Gisèle Gréau, Frédéric Lescure, ou encore Peter Goss. À partir de 2006, elle travaille pour les compagnies de danse contemporaine Pas Ta Trace (Gisèle Gréau) et Beau Geste (Christine Erbé). Sa rencontre avec le cirque et les pratiques aériennes se fait au sein du Nadir (Sébastien Bruas). De 2008 à 2017, elle travaille au sein de L’Éolienne (Florence Caillon), compagnie de cirque chorégraphié. En 2011, elle intègre par ailleurs la compagnie de danse verticale Retouramont (Fabrice Guillot), qui explore une autre spatialité pour la danse. Sa rencontre en 2014 avec la Compagnie Rhizome (Chloé Moglia) lui permet d’approfondir encore la notion de suspension. Elle fait également partie de la Compagnie In Fine (Sylvain Dubos et Guillaume Varin) où convergent musique live, danse et acrobaties aériennes. Sa présence, depuis 2013, au sein de La Croisée des Chemins (Delphine Sénard) lui permet d'ancrer sa pratique dans le domaine de la Petite Enfance. Marion Soyer mêle aujourd’hui plusieurs disciplines : danse, trapèze, travail en baudrier, corde lisse, agrès aériens inédits, et mène des ateliers de danse contemporaine et de cirque, auprès de différents publics, professionnels et amateurs, adultes et enfants.

www.soyermarion.wix.com/marionsoyer 

MARION SOYER

Musicienne, classique de formation, violoncelliste, Julie joue aussi bien le répertoire baroque que la musique contemporaine. En parallèle à de nombreux concerts, elle a initié un parcours dans le théâtre et le cirque comptemporain depuis plus de 15 ans, au travers de différents spectacles en tant que co- médienne, musicienne, compositrice de musique de scène et auteure. C’est lors de différents stages sur le masque, le clown, le bouffon, qu’elle nourrit sa réflexion sur le corps de l’instrumentiste. Depuis 2011 elle se forme à la danse Butô avec Richard Cayre et la Ligne De Désir. En 2005, elle co-fonde le collectif « La Scabreuse » et signe 2 spectacles : «[TAÏTEUL]» en 2006, et «La Mourre» en 2009, dans lesquels la question de la place de la musique et du corps est déjà posée. Depuis 2013, elle fait partie du Studio d’électroacoustique de Pantin sous la direction de C. Groult. Elle y travaille et compose des œuvres acousmatiques. Par ailleurs elle est formatrice au CNAC et à L’ENACR pour développer un travail de recherche et de réflexion autour du son et de la musique, sous des angles différents, dans son rapport à la scène. Elle mène un projet avec le Conseil Général du Val d’Oise sur l’année 2014-2015, « Musique en corps », avec plusieurs écoles de musiques. www.juliemondor.com 

JULIE MONDOR

Créé en 2006, Le Trapèze Ivre conjugue les styles et les disciplines artistiques autour de l’aérien circassien et de la danse.
Trapèze fixe, danse, danse voltige, danse escalade, théâtre corporel, musique, mais aussi Langue des Signes et odeurs, ont jalonné les créations de la compagnie. Les projets sont donc multiples tant dans les formes, les esthétiques que les modes d’expression. Les choix sont guidés par la curiosité, le désir de renouveau et le vécu des artistes. Depuis la naissance de sa fille, Delphine Sénard s’immerge dans le monde de la première enfance, pour voir en tant qu’artiste, ce qu’elle peut y apporter.

Technicien ingénieur du son de formation (SAE en 2003), Xavier a participé à de nombreux projets musicaux, aux destinations très
diverses : albums commerciaux (Dombrance, Femi Kuti, L’Attirail,…), illustrations sonores (Vagabondages, Short stories), musiques
pour séries-TV (Boulevard du Palais, Famille d’accueil) et long métrage (Tout Est Permis). Il a aussi enregistré et mixé des bandes sonores pour des pièces de cirque chorégraphié de la compagnie L’Eolienne (Marie-Louise en 2008, L’Iceberg en 2010, Passion
Simple en 2013) ou encore pour Netty Radvanyi (INUA en 2009). Xavier est par ailleurs arrangeur et réalise des montages vidéos à
des fins promotionnelles. En 2012, Xavier se tourne également vers la régie de spectacle vivant, d’abord comme sonorisateur pour
la compagnie L’Eolienne et le groupe L’Attirail, puis comme régisseur vidéo, lumière et plateau. Il devient alors en 2013 régisseur général
de la compagnie L’Eolienne, et intègre en 2015 la compagnie de danse verticale In Fine et la troupe de théâtre de Marie-Laure
Desbordes. En 2016, il rejoint l’équipe de La Croisée des Chemins.

Xavier Bernard Jaoul

La compagnie ayant amorcé un virage important dans son histoire et dans son activité, une nouvelle identité a été adoptée, afin que celle-ci reflète mieux ses nouveaux choix. Depuis 2016, c’est sous le nom de « La Croisée des Chemins » que nous poursuivons nos activités, Le Trapèze Ivre restant la structure juridique gérant la compagnie.

ANNE BERRY

Après une formation classique, elle poursuit ses cours dans la classe de François Hetsch et à l’Ecole Britten avec Sylvain Roux (la Cie Lubat).

Elle monte différents projets dont les groupes La Permission en 2000 et Anda avec le violoncelliste Daniel Trutet. Anne joue aussi sur scène et en studio avec LO’JO, Kwal, Adama Yalomba, Smooth pour n'en citer que quelques-uns. Elle s’intéresse également à la musique du proche orient et intègre la formation Laoun Sharki avec laquelle elle jouera pendant six ans. Ces dernières années, elle participe à la tournée de Kwal, Titi Robin « Kali sultana » et travaille avec Leila Bounous, Théâtre Nuit, la Cie Z machine. Après une formation de technique du chanteur à l’ACP Manufacture de chanson, elle a sorti son premier album en tant que chanteuse An’ « L’invisible » fin septembre 2012.

SYLVAIN DUBOS

Natif de Seine-Maritime, où il a débuté ses études musicales, il est dé­tenteur d’un DEM et d’un prix de perfectionnement de trompette. De 2007 à 2009, il travaille en tant que compositeur et interprète avec la compagnie Caliband Théâtre, dans une démarche mêlant instru­ments acoustiques et matériel électronique. En novembre 2007, il a créé avec cette compagnie la musique pour la pièce Le désert sans détour de Mohammed Dib. Il travaille actuellement avec la compagnie Trom’paint qui produit un spectacle mariant musique, peinture et élec­tronique, et pour laquelle il écrit de nombreuses pièces. Grâce à sa collaboration à de nombreuses formations haut-normandes, dont le Nouvel Orchestre de Chambre de Rouen, Brass Addict, Marcy on Grass ou Trom’paint, il aborde régulièrement de nombreux genres musicaux. Depuis 2012, il se produit en solo ou sur des performances avec d’autres artistes sous le pseudo In Fine. Après avoir beaucoup travaillé au sein d’établissements artistiques haut-normands et œuvré pendant 10 ans, en tant que directeur artis­tique (2005-2014), à la réalisation du festival Hivernales des Cuivres en Normandie, il décide de diminuer fortement ces activités pour se consacrer pleinement à son travail au sein de la Cie In Fine. Depuis, il développe ses recherches artistiques et musicales pour In Fine, en axant sa démarche sur les liens d’interdépendance entre le son, les corps et les lieux.

© 2015 La Grenouille Bleue // Crédits photo : P. Sénard pour Petites Graines et JY. Lacote pour Je Suis Là

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now